HOG HOG 2014 – Music Vs Wild Saison 2

C’est la rentrée amis lecteurs !

Ok, c’est pas forcément aussi folichon à entendre que ça. Sauf pour ceux qui partent en vacances en septembre, ceux qui changent de ville/d’appart/d’amoureux(se)/de job etc.
Et pour les chanceux qui vont aller prolonger encore un peu l’été en Ardèche pour le festival Heart of Glass Heart of Gold.
header-heartglassheartgold-festival2014

Si vous vous souvenez bien, dans l’épisode précédent soit en septembre 2013, je parlais ici même de ma joie et mon trépignement adolescent à la veille de la première édition de ce festival pas comme les autres.

Pas comme les autres donc ?

  • Oui, car fin septembre (du 19 au 21 septembre)
  • Oui, car dans un club de vacances (celui-là même qui accueille en juin l’Aluna Festival)
  • Oui, car tout le monde est sur le même bâteau : artistes, techniciens et festivaliers vont se côtoyer de près pendant 3 jours car installés dans des bungalows du club de vacances
  • Oui, car la prog peut faire peur au tout hype venant : si l’an dernier les têtes d’affiches étaient Connan Mockasin, Au Revoir Simone, Zombie Zombie, Arnaud Robotini et Aline (top 50 les gars ?) dans un joyeux melting pot rock, pop sucrée, electro dure, cette année, c’est encore des superbes artistes underground qui trustent l’affiche : BRNS, La Femme, Omar Souleyman, Apes and Horses et Moodoid (top 50 vraiment ?). Bref, encore une programmation pour faire découvrir des artistes peu connus du grand public mais qui le méritent pour reprendre Michel Drucker.
  • Oui, car l’attention de l’équipe organisatrice est encore montée d’un cran niveau développement durable : bungalove pour les groupies qui n’ont pas de copains avec qui partager une cahute, bus affrétés de Paris pour les groupies qui veulent revivre l’ambiance cool et incitation au covoiturage, opé de sensibilisation accrue sur le tri et proposition alternative pour le service de restauration autant dans l’assiette que dans les contenants (plus de matériaux recyclables). L’an dernier, pour sa 1ère édition, les actions vertes du festival ont payé puisqu’il a été certifié 2* sur 4 par l’ONG environnementale A Greener Festival. Dès sa 1ère édition !
  • Oui, car on n’est pas dans le festival classique avec scène sponsorisée, espace merchandising de 10m et animations entre 2 concerts assurées par des vendeurs d’alcools et autres sodas dégueux (remarquez que je ne cite aucune marque, aucun festival non plus parce que j’aime quand même bien l’esprit festival). Ici, c’est 2 scènes en dur dans l’enceinte du festival, une table pour le merch assuré par l’équipe des artistes (et parfois eux-mêmes), des compèt bon esprit de sports (basket, pétanque, ping pong) et des activités fun (séance de yoga, marché éphémère de fripes). Point barre. On est là pour s’amuser mais sans succomber à la folie consumériste. Ah si, de la joie, de la bonne humeur, de la gentillesse de la part de tous (le festival, les locaux venus filer un coup de main au festival, les festivalies, la nature tout ça).
  • Oui, car ici pas d’animations façon costume de sumo ou chamboule-tout. Non, ici c’est carrément la piscine et le mini-toboggan pour refaire « Girls and Boys » de Blur. Le karaoke façon camping mais avec du bon son ou au pire, les artistes qui viennent partager ce grand moment avec toi, bourrés tous autant que vous êtes (l’artiste et le festivalier) comme des coings.
Voilà pour mon argumentaire. Mais voyez-vous plutôt ça pour finir d’être convaincus.

 

Alors ok, j’ai déjà 2,3 motifs de râleries mais ce ne serait pas marrant et surtout pas moi si tout était rose bonbon.

  • Donc, ce petit festival a belle presse depuis le début et encore plus cette année après la victorieuse 1ère édition. Du coup, tout le monde en parle, tout le monde veut y aller. C’est bien, ça fait plus de monde, plus de sous. Mais ça fait vraiment plus de monde. On perd en spontanéité et en intimité. Soit.
  • Et notamment plus de Parisiens. Qui se voient proposer des bus rien que pour les emmener de leur Nord vers notre Sud. Résultat, HOG HOG risque bien vite de se transformer en repère parisiano-hips, succursale ardéchoise après le weekend malouin obligatoire à la mi-août (la Route du Rock quoi ! Suivez un peu…). Certes, on ne peut pas les empêcher de sortir de leur capitale. Et puis, j’ai été une parisienne moi aussi, à un moment dans ma vie. Re-soit.
  • Et puis, la prog avec ses allures de festival indie 100% pur jus, j’adore mais là, on frôle vraiment l’hispterisme. Le quoi ? Le truc agaçant de ton pote barbu/tatoué/fixi-é : « c’est un petit groupe du Tadjikistan qui a signé un EP sur Sub Pop, un truc de malade entre emo-yéyé avec des pointes de musique traditionnelle chilienne ». En gros, moins c’est connu/plus c’est obscur, plus il se tape une érection musicale ton pote. Et avec une 1ère édition aussi top, j’attendais 2,3 noms un peu plus haut-de-gamme niveau googling. Mais bon. Soit bis.
logo-coeur-heartglassheartgold-festival-2014
 Et puis, comme je sais pertinemment que ces pétouilles n’emmerdent que moi, je ne doute pas que vous allez faire fi. Tout comme moi, vu que j’y emmène quelques potes. Oui, parce que même un festival topissime, tout seul, c’est moins cool. Alors les cocos ? Motivés ? Alors dépêchez-vous, il doit rester quelques places. Moi j’ai déjà mis le maillot de bain et le tapis de yoga dans le sac.
Allez, un petit teaser pour se préparer !
affiche-heartglassheartgold-festival-2014
Publicités

3 réflexions sur “HOG HOG 2014 – Music Vs Wild Saison 2

  1. « en gros, moins c’est connu, plus c’est obscur, plus il se tape une érection musicale » : j’ADORE !
    Je compte sur toi pour un compte-rendu détaillé !
    Profites-en bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :