Solder les comptes

J’ai dit au revoir au chapitre 2.

J’ai jeté le dernier carton. A mesure que je découpais au cutter les différents pans de carton, je me sentais plus forte, plus adulte, plus sûre de moi, plus confiante en moi comme en l’avenir.

Il en aura fallu du temps. Il M’EN aura fallu du temps.

Et des rebondissements.
Et des évènements, des bons, des mauvais qui surgissaient par la porte, par la poste ou par les nouvelles technologies (du téléphone arabe au pigeon voyageur, d’un mail à un compte facebook).

Et puis, à force d’en parler, d’y penser, d’en rêver, d’en pleurer, les choses se transforment. Se modifient, se délitent, s’évanouissent pour revivre sous une forme plus lointaine et à la fois plus familière, plus aimable, comme un souvenir, une impression, une sensation.

Et quand j’en ai enfin ri il y a deux jours au détour d’une conversation avec une amie, j’ai senti que je venais d’enlever le goupillon de sécurité de la grenade et que la grenade était finalement périmée (si si, je suis sûre qu’il y a une date de péremption sur les grenades).

La paix des ménages passe par la paix des méninges.

Publicités

2 réflexions sur “Solder les comptes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :