This week in music©

Je profite d’une accalmie météorologique pour vous dire un grand bonjour !

Semaine nuageuse, pluvieuse, venteuse n’est pourtant pas synonyme de semaine merdeuse. Non non !!

D’abord parce que les vacances approchent, le rythme de travail ralentit. Les conseils de classe se terminent (je pense à mon lectorat jeune, oui toi le jeune mais également à mon lectorat prof), Roland Garros a laissé place à un Euro bien politique (en même temps, le foot sans fric et politique, c’est chiant non ;)), les spectacles de fin d’année et autres fêtes se préparent à grand pas (la banderole pour le spectacle de GRS est bien prête ?).

 

 Alors pour vous donner un peu de baume au cœur, je pourrais vous dire de sortir. Et d’aller voir :

  • ce soir, M83 en concert au Transbordeur

M83 est Français. M83 était un duo devenu solo. M83 vit à Los Angeles après avoir été résident d’Antibes. M83 fait de l’électro mais avec des grands écarts : de l’electro shoegazing, de l’electro pop, de l’electro 80. Ça ressemble à des musiques de films, il installe des ambiances, c’est aussi très marqué rock 70 (A Guitar and A Heart) ça fait too much, surproduit, boursouflé (dîtes moi que je ne suis pas la seule à vomir en même temps qu’adorer ce saxo dans Midnight City !).

America – Album « Dead Cities, Red Seas, Lost Ghosts »

Midnight City (THE tube ! Que même Marine Le Pen adore…) – Album « Hurry Up, We’re Dreaming »

Clip Can’t Stop – Album « Before The Dawn Heals Us »

Il reste d’ailleurs des places et pour les retardataires, il y a même une promo sur Digitick.


  • Mardi, Mathieu Boogaerts ferait onduler la péniche La Marquise

 

 

J’adore ce mec. Tout ce qu’on déteste chez lui, j’adore. Sa voix fluette, entre M et Christophe Wilhem. Son phrasé tout aussi inaudible et pire encore, son yaourt en anglais. Ses mélodies simples, jolies et humbles. Ça semble léger (sa voix et les textes) et pourtant, quand on y prête l’oreille, ça sonne triste souvent. Musicalement, c’est pop, c’est aussi très inspiré de rythmes africains et funk. Ça bouge du bassin !

Mathieu Boogaerts sort enfin un nouvel album « Nouveau ». Oui, c’est aussi ça Matthieu Boogaerts, l’art de ne pas parler pour rien.

Il a bien fait le même show pendant près d’1 an à la Java (d’octobre 2009 à juin 2010), tous les mercredis soir, avec son bassiste Zaf et de temps en temps un guest (JP Nataf ou Armen du groupe Holden). Ce qui ne devait durer que 3 mois au départ s’est prolongé, prolongé. J’avais adoré ce format de concert ; au départ, série de concerts promo pour son nouvel album « I Love You », Boogaerts a fini par revenir pour des concerts plus libres. La salle aussi grande qu’une péniche (tiens) et le public au plus proche du bonhomme. Le tracklist a évolué tranquillement mais 1 ou 2 covers hilarantes (Jesse Garon notamment) sont restées. Un concert a été enregistré et sorti en version cd fin 2010.

Ondulé – Album « Super »

Comment tu t’appelles – Album « J’en ai marre d’être deux »

Come to me – Album « I Love You »

 

  • Jeudi, ce sera au tour du classieux Neil Hannon de The Divine Comedy de se produire au théâtre de l’Odéon pour les Nuits de Fourvière

 

 

The Divine Comedy sont Irlandais. The Divine Comedy, c’est surtout Neil Hannon, musicien-auteur-compositeur-interprète et une formation plus ou moins extensible autour de lui (de lui tout seul à lui avec un orchestre symphonique). The Divine Comedy, c’est de la pop drapée, des références sixties, des Beatles à Burt Bacharach, en velours rose ou noir. Sombre et élégante ou lumineuse et joviale, d’un album à l’autre, la météo est changeante. Mais son amour de la belle pop, joyeuse ou mélancholique (des cordes, des cordes et encore des cordes!!) est persistant. Les textes sont toujours élégants, nostalgique ou amoureux, pleins de sentiments, d’une autre époque souvent. Son dernier album « Bang Goes The Knighthood » est sorti en mai 2010 mais le monsieur est prolifique et participe à de nombreux projets (écriture pour d’autres, reprises, collaboration caritatives).

 

Our Mutual Friend – Album « Our Mutual Friend »

 

Life on Mars – Black Session de Yann Tiersen (2005)

The Lost Art of Conversation – Album « Bang Goes The Knighthood »

Il sera pour les Nuits de Fourvière seul au piano et je sais déjà que, même seule, sa voix suave et son swing anglo-saxon m’emporteront à coup sûr.

 

Et parce que je suis du genre « groupie », je vais y perdre ma voix avec tous ces concerts !

Et je ne résiste pas à regarder à nouveau cette vidéo incroyable de ce choriste.

Et vous, des concerts de prévus dans les jours à venir ?

Publicités

5 réflexions sur “This week in music©

  1. Pingback: Concerts en bibliothèque – Silence, ça joue « Une fille à dilemmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :