La mode culinaire

Aujourd’hui, je râle.

J’ai enlevé la peau de romantico-popeuse pour revêtir celle d’un JP Coffe (désolée, je ne regarde pas les food tv reality donc je ne saurais donner le nom d’un des pénibles jurés).

Ras-la-passoire des tiramisu, du matcha à toutes les sauces, des cupcakes ou des macarons cerise-soja.

ASSEZ !

La mode, c’est déjà assez compliqué à suivre : ta chemise c’est une Marant ? Nan, c’est une Pimkie. Pourquoi, elle perd 10 points de crédibilité ?

Mais si, en plus, la cuisine s’y met !

Dans 10 ans, on pouffera de rire devant les photos des bouquins de recettes, tout comme je le fais déjà devant le canard à l’orange ou le pâté croûte (oui, on dit pas pâté en croûte à Lyon) dans le livre des Meilleurs recettes de Lenôtre chez ma maman. Déjà que j’ai failli m’étouffer avec mon jambon-beurre quand j’ai vu le dernier test du gang des Lyonnaises : elles ont uni leurs forces pour élire le meilleur pâté croûte de Lyon. Voir le très exquis reportage chez Faim de Lyon. Je ne dis pas qu’elles ont tort puisqu’à Lyon, le pâté croûte n’a jamais disparu de mode. Ça m’a juste transporté dans la France de Giscard avec Danièle Gilbert, sa coupe au bol et son micro en forme de poire retournée.

Mais ça ressemble à quoi tout ça ? La mode, la mode, la mode.

On nous annonce le retour du Paris-Brest comme si le malheureux n’avait plus vue sur vitrine qu’à Montluçon. Encore un coup de ces chers Parisiens ! Remettre à la mode quand ça n’est JA-MAIS passé de mode. Pfff…. A force d’aller brouter l’herbe plus verte de nos voisins (anglo-saxons et japonais bien souvent), ils en oublient leur propre patrimoine. Heureusement que nous, petits provinciaux, nous avons gardé le goût des choses simples. Hum…

Certains n’ont pas oublié ces petits piliers français. Alors, j’ai eu beau ricaner en lisant l’article de Faim de Lyon, je suis ravie que ce gang se soit lancé dans ces belles aventures culinaires.

J’arrête là la minute réac.

Ah non, encore 2:40 de plaisir s’il-vous-plait !

Publicités

3 réflexions sur “La mode culinaire

  1. Mais non le pâté en croute n’est absolument pas ringard !!!
    Et puis qu’est ce que tu as contre le matcha, hein ? Attends d’avoir goûté mon clafoutis cerises/matcha ! hahaha !!! 😉

    • Merci et bienvenue Mélo 🙂
      Je vois que tu es une modeuse culinaire, toi 😉 Bon, ok, j’ai moi aussi des moments de faiblesse quand je parle avec des trémolos dans la voix des cupcakes de chez Little et de gâteau chocolat/yuzu (un agrume n’est-ce pas ?).
      J’avais quand même besoin de dire « halte à la mode ». Quitte à me renier l’an prochain quand je serais dans la fosse avec les fans en rût, Marjorie/Faim de Lyon en tête, au Championnat du monde du pâté-croûte…

  2. Pingback: Je connais un petit créateur… « Une fille à dilemmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :