Vacances, j’oublie tout. Tout ? Et votre côté écolo alors ?

Amis vacanciers (ou futurs), bien le bonjour !

Vous avez envahi les plages, les montagnes, les champs. Grand bien vous en fasse. Mais attention, en vacances, on n’oublie pas pour autant d’être écolo !

Je ne parle pas uniquement du tri de vos déchets que vous ferez comme à la maison (petit rappel ici). Je parle aussi des fumeurs. Oui, vous là !

Je ne vais pas taper sur ceux qui fument. Chacun son vice.

Je vais juste faire ma maîtresse de classe en rappelant que le tabac c’est pas bien, pas que pour votre corps mais aussi pour la planète.

 Alors, prévoir ses poubelles c’est déjà très bien mais ce serait encore mieux si vous prévoyez en plus une poubelle pour votre vice.

Parce que la cigarette, c’est vicieux (mais pas dans le bon sens du terme cette fois). C’est petit, c’est pas pratique (bah oui, ça brûle) et ça pue. Bref, on n’a qu’une envie : s’en débarrasser. Sauf que…. Pas n’importe où svp.

 

Un petit visuel pour vous rendre compte de la pollution des plages.

Et ben, ça fait du monde sur la plage…

Rappelons qu’il est interdit de fumer sur la plage, tout comme dans les lieux publics, quoi. Oui, je sais, ça paraît aberrant mais c’est comme ça.

 

Les infos varient d’un site à l’autre mais toujours dans le sens le pire.

Et quand on sait qu’un mégot met entre 2 ans et 30 ans à se dégrader dans la nature.

Amis fumeurs, remerciez les 500 produits chimiques que contient votre tabac (selon certaines sources, on parle même de plus de 4 000 produits chimiques !).

Et il n’y a pas que sur les plages qu’il est nocif ce petit machin : jeté dans la rue, un mégot voyagera dans les conduites d’égouts et se retrouvera fatalement dans un cours d’eau, salé ou douce. Il peut polluer jusqu’à 500L d’eau.

Le mégot, en plus de souiller les mers et océans, tue les animaux marins qui le prennent pour une crevette (Ils sont vraiment cons ces animaux ! C’est sûr que si les animaux fumaient, ils n’auraient pas ce problème, ils mourraient juste d’un cancer du poumon hop !).

Et la cendre aussi, c’est un problème. Si si. Ça n’est pas si volatile. Non non. Alors, entre les enfants qui s’amusent à faire des pâtés, à se rouler dedans ou à manger du sable, qui a envie de s’étendre tranquillou dans du sable mélangé à de la cendre…. ? Hein, qui ?

Et je ne vous parle que des vacances d’étés là. Je vous refais le même article cet hiver avec les stations de ski ?

Il existe aujourd’hui des tas de cendriers de plage, du pratique au design, du blong blong au publicitaire (parfait support media, non?) :

De gauche à droite et de haut en bas : Planete S Factory, Itraque, Planete S Factory, Le Pocket

 

Evidemment, il y a toujours la possibilité de passer à le-cigarette. Mais en tant que non-fumeuse, je ne parlerai pas de trucs que je ne connais pas.

Des municipalités ont déjà pris les devants : les villes de La Ciotat (depuis 2011), Cannes, Menton et Nice ont décidé d’interdire la cigarette sur les plages. L’amende encourue pourra aller jusqu’à 38€ suivant les villes. Sauf que cela s’arrêtera avec la fin de la saison touristique…. Les 3 dernières villes ont signé une convention avec la Ligue contre le Cancer.

C’est pas mal mais qu’en est-il des toutous à leur mémère qui s’ébattent et pissent (quand ce n’est pire…) dans l’eau ?

Je préfère l’initiative de Palavas-les-flots qui distribue aux estivants des cendriers de plage.

Et pour les bouteilles en plastique, si vous utilisiez une gourde ?

Pratique, il y en a de toutes contenances et pour tous les goûts, elle maintient autant le chaud que le froid et elle est économique. À chacun sa gourde :

De gauche à droite et de haut en bas : La Petite Roulotte, Daily Conso, Ikea, Gaspajoe, Sellerie Occitane

Restons green même au soleil mais que ça ne nous empêche pas de passer de bonnes vacances, hein !

Source d’information :

http://www.surfrider.eu/fr/environnement-actions-locales/macro-dechets/quelques-exemples-criants.html

7 réflexions sur “Vacances, j’oublie tout. Tout ? Et votre côté écolo alors ?

  1. Oh, j’avais la même gourde en cuir quand j’étais petite ! Nous sommes passés aux gourdes métalliques depuis quelques temps (Muji en fait de très jolies) et c’est parfait d’un point de vue écologique ET sanitaire.

  2. Pour la cigarette, j’ai bien peur que ça soit malheureusement peine perdue. Très rares sont les fumeurs qui ne jettent pas leur mégot n’importe où dans la rue, alors qu’il y a des poubelles à peu près partout, alors imagine sur la plage : on pousse un peu avec le doigt et hop, ni vu ni connu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 30 followers

%d bloggers like this: