Le monde est vert comme une orange

Pardon Monsieur Eluard pour cette parodie de votre prose mais c’est pour la bonne cause. Et paf, une rime.

Alors que le sommet de Rio +20 s’est achevé il y a bientôt un mois dans une certaine indifférence, je voudrais vous parler d’un sujet très sexy : la green trinity avec le tri, la collecte et le recyclage des déchets OU plus simplement objet → déchet → objet

Invitée par Eco-emballages avec des sympathiques bloggeurs lyonnais (Millie, Anthony, Mélo, Praline et Virginie) à un apéro vert, j’ai pu mettre à jour mes connaissances écolo. J’avais déjà une bonne base. Ouais, je me la pète avec mon compte épargne vert bien garni et alors ? Chacun son motif de fierté :)
Mais le fait de pouvoir rencontrer cette entreprise m’a permis de poser toutes ces petites questions bien bêtes qui m’empêchaient d’être à 100% sûre de moi face à l’arrogance de non trieurs (« ça sert à rien, on va tous crever », « ça sert à rien, ils re-trient derrière »). Car oui, en 2012, il y en a encore.

Mais commençons par le commencement, Eco-emballages, c’est quoi en fait ?
Société privée ayant passé un contrat d’intérêt général avec l’Etat, Eco-emballages a plusieurs activités :

  • La coordination de la collecte et la gestion des déchets au niveau national en travaillant avec tous les acteurs (entreprises, collectivités, associations, filières de recyclage)
  • La récolte de la « taxe » dont sont redevables toutes les entreprises (près de 50 000 en France) pour financer le recyclage des emballages (la gestion coûte cher)
  • La collaboration avec ces mêmes sociétés à la conception de leurs emballages pour réduire les déchets à la source ; on parle alors d’éco-design, chic, non ?
  • L’information et la sensibilisation du grand public

Poursuivons avec quelques vérités fausses :


  • Le point vert apposé sur un emballage signifie qu’on peut mettre l’emballage dans la poubelle verte

FAUX
Ce logo a 18 ans déjà et nous sommes encore trop nombreux à ne pas savoir exactement qui il est. Il signifie que la société productrice de cet emballage verse son écot à Eco-emballages. Il est présent sur 90% des emballages en France.

  • On doit laver les bouteilles (plastique ou verre) et conserves avant de les mettre dans les poubelles de tri

FAUX
Les emballages seront fondus à haute pression alors, pas la peine de vous embêter à les nettoyer car, en plus, ça gâcherait de l’eau inutilement. Et si on recycle des déchets, ce n’est pas pour dépenser une autre ressource naturelle n’est-ce pas ?;)

  • On ne peut pas mettre les pots de yaourts et certains types de plastiques dans la poubelle verte

VRAI mais
Actuellement, seuls 22,5% des emballages plastiques produits et mis sur le marché sont recyclés. L’objectif est d’en recycler 2 fois plus.
En ce moment, plusieurs villes en France (instant de gloire locale : en Rhône-Alpes, Villeurbanne fait partie des 6 collectivités retenues pour participer à cette étude) participent à une opération expérimentale en matière de collecte et recyclage des déchets. Cette étude concerne 4 millions d’habitants sur toute la France. La collecte a été étendue aux emballages plastiques type sacs de magasin, pots de yaourts, barquettes et films plastiques qui sont donc à mettre dans les poubelles vertes.
Lecteur chéri, si tu es rhodanien, mate ta poubelle, il se pourrait que ta ville prenne part à l’opération mais que tu ne le saches pas.

  • Les poubelles vertes ne sont pas vraiment recyclées

FAUX
Mais bien évidemment que si, bougre d’âne ! Et vous oubliez tout de suite cette légende urbaine qui veut que si un déchet organique se trouve dans une poubelle verte, la poubelle verte est automatiquement « hors d’usage » et donc, rejetée dans les ordures normales. M’enfin….
Parce qu’aux usines de collecte des déchets, un premier tri s’effectue par machines (des machines ultra-perfectionnées pour trier les différents matériaux d’emballage) puis un second tri est fait par des hommes (bien équipés en protection, je vous rassure).

  • Le tri c’est bien gentil mais dans mon studio, j’ai pas la place

NE TE FOUS PAS DE MOI (oui, j’utilise le tutoiement mais c’est parce que tu mets un peu en colère, là)
J’ai vécu moi aussi dans un appart de 15m2 (et dans une chambre de 10m2 au Japon) et j’ai toujours trouvé le moyen de trier mes déchets. Une poubelle classique plus un sac où tu mets tous les emballages à recycler (verre compris) que tu ne descends qu’une fois pleine et que tu répartis dans les différentes poubelles, emballé c’est trié ! Et comment ils font les Allemands avec leurs 6 poubelles, hein ? Allons allons…

Je peux te dire en plus que les Allemands sont grave en avance sur nous sur la question. Et pas qu’eux d’ailleurs : les Suisses, les Scandinaves, les Japonais.

La valorisation des déchets collectés augmente constamment, ceci grâce aux campagnes de sensibilisation (notamment avec l’action dans les écoles, les campagnes médias et les Ambassadeurs du tri) et à un ancrage de plus en plus fort dans les esprits. Mais on a encore du chemin à faire.

Un Français produit en moyenne 390kg de déchets. Ce même Français en trie 47,5kg. Vous voyez le chemin ?
Le taux de recyclage des déchets en 2011 en France : 64% des emballages ménagers est recyclé. L’objectif donné par le Grenelle de l’Environnement n°2 a relevé ce taux à 75%.

Evidemment, on peut chercher à maximiser le taux de recyclage, l’idée à ne pas perdre de vue c’est bien sûr AUSSI et SURTOUT de consommer mieux/moins en produisant moins/mieux. De la décroissance quoi. Parce que la Terre n’est pas une ressource inépuisable. Et quand je dis la Terre, je caricature bien évidemment : je parle de toutes les matières premières dont on a besoin pour vivre.

En plus, ils font de très jolis sacs, solides et pratiques chez Eco-emballages comme celui-ci (en plastique recyclé il va sans dire) :

La collecte et le recyclage de nos déchets, c’est aussi un vivier économique qui génère 28 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects. Pas rien donc.
Et les usines de traitement des déchets sont elles aussi bénéficiaires de leur propre fonction : elles produisent de l’électricité et de la chaleur. L’énergie produite est ainsi répartie en énergie électrique, thermique et industrielle.

Et pour les derniers sceptiques, regardez ce qu’il advient de ce qu’on trie :

Le tri, ça réduit autant les déchets que les matières premières nécessaires pour produire de nouveaux biens de consommation.
A titre d’exemple, voici le "sac à dos écologique" de différents objets ( il s’agit de la quantité de ressources naturelles nécessaires à la production d’un objet) :

  • une brosse à dent : 1,5 kg de ressources naturelles
  • un téléphone portable : 75 kg
  • une puce électronique de 0.09 g : 20 kg
  • un ordinateur : 1500 kg

Alors, toujours inutile de trier ?

2 choses à retenir et je vous laisse retrouver une activité normale :
– trier, ça recycle les déchets et évite d’en produire d’autres
- trier, c’est chic, c’est hype, c’est hipster (le festival We Love Green)

Et puis, ça permet de produire des objets pratiques et sympas (et pas que des polaires Quechua :))

Je me la pète pas, c’est pas un pot-de-vin, juste des goodies rigolos

Et avec les vacances qui arrivent, on ne relâche la pression sur le tri, merci ! Mais ça, c’est une autre histoire que je vous raconterai bientôt. A très vite mes petits soldats verts !

Merci à Eco-emballages pour toutes ces informations et ce petit apéro sympathique. Avec ces petits goodies offerts par Eco-emballages, on peut dire que cet article est sponsorisé. Ok.

Informations complémentaires à trouver sur le site de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

Et vous, ça se passe comment le tri ?

16 réflexions sur “Le monde est vert comme une orange

  1. Bien vu, bien écrit et bien résumé. Il faudra aussi que je m’y mette (toujours pareil manque de temps). En attendant, je me suis améliorée dans mon tri et ma tasse ne me quitte plus (le café non plus).

  2. Beau manifeste ! Une remarque quand même, puisqu’on parle de couleurs, de vert, d’orange etc. : la poubelle de tri réservée aux plastiques et conserves est jaune, la verte c’est pour le verre (facile comme mémo) et, quand il y en a une, la bleue pour les journaux et papiers mais on en voit de moins en moins. Je dis ça par rapport aux quelques vérités fausses en préambule.

    • Bonjour Benjamin, bienvenue et merci de votre ajout. Effectivement, les couleurs des poubelles diffèrent mais pour les poubelles de tri dans les immeubles, les couvercles sont parfois jaunes ou verts. J’ai d’ailleurs les 2 exemplaires dans mon immeuble. Peut-être qu’une harmonisation est en cours ? Pour le verre, les containers dans les rue sont municipaux si je ne me trompe et donc les formes et les couleurs varient.
      Il nous reste à attendre les différentes poubelles à l’allemande au coin de la rue. ça amplifierait le réflexe du tri qui ne serait plus confiné à notre chez soi ;)

  3. Sympa de faire passer ce genre de messages via ton blog, je me sens assez concernée par le tri, le recyclage etc. mais je constate autour de moi que beaucoup gaspillent encore, en 2012 c’est dommage cette mentalité je-m-enfoutiste

    • Bonjour Florence, bienvenue à toi et merci de ton message. Je suis choquée qu’il y ait encore aujourd’hui en 2012 (bordel 2012 quoi !) des gens sceptiques, flemmards ou cons tout simplement, appelons un chat un chat, pour ne pas s’y mettre. Quand on sait que ce recyclage des matières permet d’économiser les ressources de la terre et qu’en gros, une bouteille en plastique recyclée deviendra une nouvelle bouteille en plastique etc., c’est quand même hyper encourageant !
      Et après, ces crétins font des gamins sans se préoccuper du monde qu’ils vont leur laisser….
      Je m’enflamme, je sais mais mince….

      Et comment ça se passe en Belgique ? Je serais curieuse d’en savoir plus sur les pratiques belges.

  4. Je continue de me poser une question à laquelle tu as peut-être une réponse : pourquoi à Lyon le verre n’est-il pas ramassé à domicile comme les autres déchets ? Les lendemains de soirées, aller jusqu’à la poubelle de mon immeuble c’est dans le programme, mais courir avec un gros sac jusqu’à la benne à verre c’est généralement au dessus de mes forces…

    • Hello Fanny,
      très bonne question à laquelle je n’ai pas de réponse malheureusement. Je pense que les camions poubelles ne sont pas les mêmes. Peut-être que c’est également le cas des usines de traitement ?
      Allez, dis toi que cette petite sortie de lendemain de fête c’est un peu de sport remède anti-gueule de bois. De toutes façons, avec la mine que tu t’es mise, tu ne serais pas sortie prendre l’air ;)

  5. Je vis actuellement en Allemagne et effectivement ici le tri est entré dans les moeurs. Les locaux poubelles disposent de tous les containers: verre blanc, verre couleur, compost, plastique, petits déchets électroniques et enfin poubelle normale. Autant dire que l’on a le choix :) Une fois qu’on a l’habitude, ca n’est pas très difficile. Ce que je trouve aussi super ici, c’est qu’ils ont gardé le système de consigne pour les bouteilles en verre et en plastique, du coup on est content de ramener ses bouteilles et de récupérer un peu d’argent et aucune bouteille ne traine dans les rues parce qu’elles valent des sous ! Tout le monde y gagne !!

    • Hello Chat 3D et bienvenue ! Merci beaucoup pour ton éclairage sur le tri à l’allemande. Je suis allée en Allemagne et j’ai été très impressionnée. Et mes copains français installé là-bas n’ont pas eu l’air de galérer avec cette décomposition extrême des déchets :) La consigne du verre et du plastique, ça reste un bon plan, c’est vrai. Et ça reviendra peut-être ? J’ai vu la consigne verre en fonctionnement dans un camping de Bretagne, la consigne plastique orchestrée par Coca à Belfort lors des Eurockéennes. A moins qu’il y ait un gros enjeu économique pour les entreprises à privilégier le recyclage via le tri plutôt que via la consigne ? Je ne sais pas très bien.
      Bref, y’a encore du boulot !

  6. Ping : Le recyclage – Concours inside « Who cares, really ?

  7. Ping : Vacances, j’oublie tout. Tout ? Et votre côté écolo alors ? « Une fille à dilemmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 30 followers

%d bloggers like this: